Genesis

La série Genesis est un questionnement sur nos origines, sur les premiers temps de notre humanité.
Fabrice Rotenhauser Gensis I we are from fire4 (Copier)« We are from fire », premier volet de la série, nous parle de nos origines profondément terrestres, du feu qui brûle en nous et nous anime, du feu qui nous a donné corps et vie.
Entre transparence et opacité,
Entre lisse et relief,
Trouver, peut-être, la place de l’homme

DSCF0973

« Here I am », deuxième volet de la série, nous incite à nous élever. Ce tableau est une évocation de notre quête, de la manière dont nous percevons notre propre élévation qu’elle soit spirituelle, intellectuelle ou philosophique. Un jour les hommes se sont levés et ils se sont élevés. Pour quoi? Vers quoi? Peut-être vers eux-mêmes. Ou vers cette infiniment grand constitutif de tout, constitutif de l’homme.

 

photo (64)« Man, cave, hands« , troisième tableau de la série reprend le plan d’une grotte ornée, d’un petit diverticule dans lequel des hommes du Gravettien ont laissé des empreintes de leurs mains.

Des hommes ont, près de 30000 ans avant notre ère, témoigné de leur passage en dessinant leur main dans un boyau étroit dont le plan laisse imaginer une silhouette.
Dessiner des mains au fond d’une caverne qui ressemble à un homme…
Se représenter dans ce qui nous représente…
Etre une part du tout…